Bordeaux-Sauveterre (Eymet)

 

 

 

 

Cette ligne a eu 2 points de départ à travers le temps. Au début de sa construction, une gare spécifique à la ligne fut construite près de la passerelle Eiffel, qui enjambe la Garonne pour relier les réseaux du P.O et du Midi, d'où son nom de Bordeaux-Passerelle.
 
La ligne, ouverte au printemps 1873 par la Compagnie du Chemin de fer de Bordeaux à La Sauve, du nom de la dernière gare alors desservie, change plusieurs fois de mains en 10 ans, pour échoir au P.O en 1883.
 
En 1892, le P.O reporte l'origine des trains voyageurs de la gare initiale de Bordeaux-Passerelle vers son propre terminus de Bordeaux-Bastide, un raccordement étant construit de Bordeaux-Benauge (bifurcation de Monrepos) à Floirac-La Souys. Les marchandises restent cantonnées à la gare de la Passerelle.
 
Enfin, à l'automne 1899, la ligne est prolongée jusqu'à la Sauvetat-du-Dropt, se raccordant à la ligne de Bergerac à Marmande et permettant une liaison avec le bourg d'Eymet.

 

 

Les gares de la ligne (kilométrages depuis la gare initiale de la Passerelle) :
 
  • Bordeaux-Bastide (km 0,0), report à ce terminus en 1892
  • Bordeaux-Benauge (km 5,2)
  • Bordeaux-Passerelle (km 0,0), terminus jusqu'en 1892

Entre parenthèses, vous touverez les kilométrages officiels depuis la gare de Bordeaux-Passerelle. Pour obtenir la distance réelle depuis Bordeaux-Bastide, il convient de faire l'opération suivante :

Bordeaux-Bastide à Bordeaux-Benauge = 5,2 km

Bordeaux-Benauge à Floirac-La Souys = 1,8 km

Donc il faut rajouter 7 km aux distances entre parenthèses pour avoir le kilométrage réel depuis le nouveau terminus de Bordeaux-Bastide

  • La Souys (km 4,6) 
  • Bouliac (km 7,7)
  • Latresne (km 10,4)
  • Citon - Cénac (km 13,2)
  • Lignan-de-Bordeaux (km 17,1)
  • Sadirac (km 19,6)
  • Créon (km 24,4)
  • La Sauve (km 28,3)
  • Espiet (km 32,5)
  • Daignac (km 36,3)
  • Bellefond (km 41,6)
  • Frontenac (km 44,6)
  • Saint-Brice de Gironde (km 49,3)
  • Sauveterre-de-Guyenne (km 55,9)
  • Saint-Martin-du-Puy (km 56,8)
  • Mesterrieux (km 60,8)
  • Neuffons (km 63,8)
  • Monségur (km 69,8) -Gironde-
  • Dieulivol (km 74,8) -Lot & Garonne-
  • Duras (km 78,8)
  • Auriac-sur-Dropt (km 84,8)
  • Moustiers - Allemans (km 88,8)
  • La Sauvetat-du-Dropt (km 93,8) -Lot & Garonne-
  • Eymet (km 98,3) -Dordogne-

 

 

Bordeaux-Bastide :

 

 

Cliquez sur la photo pour ouvrir une page consacrée aux images anciennes de Bordeaux-Bastide, gare terminus du P.O

 

 

Les voies à destination d'Eymet, dont le terminus initial était au pied de la passerelle Saint-Jean, partent désormais depuis la gare PO de la Bastide

 

 

La bifurcation de Bordeaux-Benauge permet le raccordement vers Floirac

 

 

Bordeaux-Passerelle, terminus initial de la ligne

 

 

La Souys de Floirac

 

 

Un long train de voyageurs entre en gare de Bouliac

 

 

La Tresne

 

 

Citon - Cénac

A Citon - Cénac, on remarque une concentration des bâtiments : halle marchandise, abri de quai et, au premier plan, le bâtiment principal de la gare contre lequel s'adosse le bureau du Chef de gare

 

 

La petite gare de Lignan-de-Bordeaux

 

 

La gare de Sadirac et le passage à niveau

 

 

A Créon, la ligne atteint son point culminant sur le plateau de l'Entre-Deux-Mers

 

 

A Frontenac, on remarque un portique avec le gabarit à marchandises, près du quai de chargement

 

 

L'arrivée à Sauveterre-de-Guyenne ...

 

 

... dont l'activité ne trompe pas sur la nature économique de cette région viticole

 

 

La gare de Monségur, dans la vallée du Dropt

 

 

La ligne traverse une portion du Lot & Garonne ...

 

 

Duras

Duras, son vignoble, son château ...

 

 

Moustier - Allemans s/Dropt

La gare de Moustier - Allemans-sur-Dropt

 

 

Eymet_1

 ... avant d'arriver à Eymet, en Dordogne

Eymet_3

 

 

Poursuivre la visite :
 
 Ligne Bordeaux/Paris
 
 Ligne Coutras/Périgueux
 
 Ligne Libourne/Bergerac

 

 

Ou retour à l'accueil P.O
 

4 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site