S.E. de la Gironde

 

 

 

En 1881, le département de la Gironde rétrocède à la Société Générale des Chemins de fer Economiques (S.E.) la construction et l’exploitation, pour 99 ans, d’un réseau dit ‘des Landes de la Gironde et du Blayais’.

 

 

En Blayais, il s’agit d’une ligne unissant Blaye à Saint-André de Cubzac d’une part, et à Saint-Ciers sur Gironde d’autre part, mise en service en 1888-1889.

 

 

Le réseau des Landes de Gironde comporte lui trois grandes lignes :
  • une ligne de ceinture de Lesparre-Médoc à Saint-Symphorien, via Facture,
  • une ligne ‘rayon nord’ de Lacanau-Océan à Bruges,
  • une ligne ‘rayon sud’ de Hostens à Beautiran.
Les ouvertures des lignes du réseau des Landes de Gironde s’échelonnent du 7 janvier 1884 au 1er février 1886.

 

 

Enfin, comme la mode est aux stations balnéaires, et que la côte océane attire par sa beauté un peu sauvage : sable, pins, dunes … ; le maire de Lacanau cherche à faire prolonger jusqu’à l’océan la ligne venant de Bruges. Ce sera chose faite le 1er janvier 1905.

 

 

A partir de là, la S.E. va régner, pour plusieurs décennies, sur 323 km de voies normales, auxquelles il faut ajouter les 16 km du tramway de Bordeaux à Camarsac.

 

 

Cliquez sur l'une des rubriques ci-dessous pour entamer la visite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×